20 février 2008

La fin de la publicité sur France Télévision

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe…

La fin de la publicité sur France Télévision (FTV) :
La nouvelle a eu l’effet d’une bombe lors de la conférence de presse de Nicolas Sarkozy. En effet, France Télévision ne serait plus financée par la publicité. Le principe est d’évoluer vers un modèle supprimant tous les écrans publicitaires entre les programmes.
Pas si simple….
La publicité sur FTV représente environ 800 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel (dont environ 80 millions en sponsoring d’émission). Le reste s’obtient grâce à la redevance. Le gouvernement envisage ainsi une taxation sur la vente des produits d’électronique permettant de recevoir la télévision (téléviseurs, micro-ordinateurs, téléphones mobiles, …) pour financer la suppression de la publicité sur l’audiovisuel public.
En tout état de cause, cette solution de prélèvement sur les achats de consommation semble nous éloigner de la première hypothèse qui prévoyait de taxer uniquement les recettes publicitaires des chaînes privées.
Rappelons que cette taxe s’ajouterait à la taxe écologique « éco-taxe » prélevée sur l’ensemble des produits électroniques. Comment cela sera-t-il perçu par les consommateurs dans un contexte tendu sur le pouvoir d’achat !!

Et les annonceurs dans tout ça….
La fin de la publicité sur les chaines du service public inquiète beaucoup les annonceurs et les agences conseil médias. Tout d’abord, les téléspectateurs de France télévision représentent une cible plus difficilement accessible dans d’autres supports de manière strictement équivalente. Une enquête réalisée auprès d’annonceurs représentatifs de différents secteurs d’activité fait apparaître que plus de 70% d’entre eux redoutent, à juste titre il me semble, une inflation des tarifs et on peut sérieusement s’interroger sur les performances futures de leurs campagnes sur ce média. De plus, l’encombrement publicitaire des chaînes privées, ainsi que les conditions budgétaire conduiront forcément un certain nombre d’annonceurs à opter pour des modes de communication différents. L’affichage, la presse, la radio et bien entendu internet pourraient sortir gagnant en fonction des décisions qui seront prises par le gouvernement…
Vers un assouplissement attendu….
La commission Copé a été constituée et devra remettre son rapport pour la fin du mois de mai prochain. Il se pourrait que la fracture soit moins brutale….
Au lieu de supprimer définitivement toute la publicité à compter du 1 janvier 2009, ne pourrait être supprimé que les écrans publicitaires après 20 heures. Le partenariat et le sponsoring d’émissions pourraient être maintenus ainsi que la publicité sur France 3 Régions.
Une transition jusque fin 2011, date à laquelle les chaines hertziennes basculeront en analogique/numérique.

A suivre….

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Menu